Courtilières, escargots, arbres et oiseaux.

BATAILLE D’ŒUFS

Au fait savez-vous qu’en Asie, les courtilières sont parfois mangées frites et considérées comme délicieuses ?

Les Gryllotalpidae – c’est le nom savant des courtilières- ne sont pas aimées des jardiniers … et pourtant certains de par le monde les élèvent !

 

N’en déplaise aux adeptes du caviar, les œufs d’escargot s’invitent aux tables des grands chefs depuis déjà deux ans. Les héliciculteurs récoltent ces perles nacrées au goût de « sous-bois » en élevant des escargots en batterie. Côté coût, les petites billes blanches détrônent presque le caviar : comptez 1800 euros le kilo ! Un prix qui n’est pas justifié par la rareté du mets, mais par son processus de fabrication, très lent. Un escargot ne pond qu’une fois par an, et seulement 120 œufs de 4 mm de diamètre chacun. Soit pas plus de 4 g dans l’assiette”.
Extrait du site Ça m’intéresse

Mais savez-vous faire la différence entre les œufs d’escargots et les œufs de courtilière ?;-)

Des jardinières de St Urbain ont trouvé des œufs. Certains disent que ce sont des œufs de courtilière, ne serait-ce pas plutôt des œufs d’escargots ?

A vous de trouver en consultant cette page d’entomologie sur les courtilières.

Voici un zoom sur la photo qui comporte un indice (trompeur ?) :

Pour ceux qui n’ont aucune pitié de cette bête (la courtilière), sachez que :
“Les prédateurs communs des courtilières se trouvent parmi les oiseaux, rats, renards, chats,… ”
Wikipédia

Encore faudrait-il qu’on arrête de couper les arbres en Saint Urbain ! (Où sont partis les cerisiers ? Les poiriers ? Les pommiers ? Ces arbres fruitiers plein d’oiseaux ? Y a-t-il un paradis pour les arbres ? Et les oiseaux ? 
L’Europe a perdu plus de 400 millions d’espèces communes d’oiseaux en 3O ans ! Article du Monde

Et les courtilières, en voie de disparition ? :
” L’espèce est considérée comme menacée d’extinction au Royaume-Uni. Un plan d’action a été lancé […] pour maintenir les colonies survivantes, conduire un programme de reproduction en captivité et établir des colonies autonomes dans toute son aire de répartition.”
Idem

Qui sont les prédateurs des courtilières ?
Les oiseaux.
Et où nichent les oiseaux ?
Dans les arbres.
Cherchez l’erreur !

Voir en ligne : Article de notre site sur les courtilières à partir d’une recherche de Pascale