Accueil du site > Arts et vie en Saint-Urbain > Arts en St Urbain > Carnets du promeneur > 10 juillet 2011 : Le jardin rit.

mardi 12 juillet 2011

10 juillet 2011 : Le jardin rit.

10 juillet : La terre a pris une couleur de marron chaud, elle est humide, tiède, souple et meuble en même temps. Le chiendent s’arrache tout seul avec ses longues racines qui sortent en retournant la terre qui respire enfin après ces deux jours de pluie. Le soleil est revenu en milieu d’après midi. Les couleurs étaient plus vives et les feuilles plus tendres : "Le jardin rit !" a dit maman.

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.