Accueil du site > Vie de l’association > Evénements engagements JVMC > Le troc vert à Marsannay > Le TROC VERT 2012 du 14 AVRIL

mardi 3 avril 2012

Lettre aux adhérents et à tous, le 3 avril 2012

Le TROC VERT 2012 du 14 AVRIL

2ème édition

L’association des Jardins et Vergers de Marsannay la Côte

organise son 2ème Troc Vert de graines et plants

« Patagraines et Pataplants »

Marsannay le 03 04 2012

L’association des Jardins et Vergers de Marsannay la Côte

organise son 2ème Troc Vert de graines et plants

« Patagraines et Pataplants »

SAMEDI 14 avril 2011 de 14h à 17h

Sur le parking extérieur de la Maison de Marsannay

Venez proposer vos graines et vos plants du printemps !

Venez en curieux

Venez échanger des trucs, combines et recettes de jardiniers amateurs

Venez soutenir les Jardins menacés de disparition

boissons et gâteaux

Afin de réussir cette manifestation venez aussi donner un coup de main
pour installer le matériel : tables, chaises et deux petits chapiteaux (3m x 3m) :

  • Vendredi 13 après-midi au dépôt du Comité des Fêtes, route des Grands Crus niveau rue des Roses (1/4 d’h) pour prendre le matériel
  • Samedi 14 sur place à 13h (1/2h)
  • Lundi 16 à 9h pour rendre le matériel (1/2h) au dépôt

Nos plus cordiales salutations et réservez votre samedi après-midi !

Le président de JVMC

Gilles Sallic

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.