Accueil du site > Vie de l’association > JVMC dans la presse > Article du Bien Public sur le troc de plants

samedi 21 avril 2012

Article du Bien Public sur le troc de plants

Patatroc et pataplants : article du B.P. du 19/04/12

Extrait : "Un leitmotiv revenait souvent dans les ­conversations : la disparition progressive des potagers des villes alors que ces parcelles sont aujourd’hui ­convoitées par de nombreuses familles."

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.