Accueil du site > Vie de l’association > Recettes et trucs > Saint Urbain et les saints de glace

vendredi 27 avril 2012

Saint Urbain et les saints de glace

Ces saints ne sont plus dans le calendrier actuel. Les trois plus connus sont Saint Mamert, Saint Pancrace et saint Servais, 11, 12 et 13 mai mais au nord, on ajoute encore Saint Boniface, saint Yves et Saint Bernardin (14, 19, 20 mai) qui donnent la main à Saint Urbain (autrefois 5 mai) dans les dictons.

Faut-il encore tenir compte des saints de glace ?

Faut-il encore tenir compte des saints de glace ?


Oui, si l’on croit aux dictons dont notre Saint Urbain fait partie (en effet, autrefois, on fêtait Saint-Urbain le 5 mai).

« Quand la Saint-Urbain est passée, le vigneron est rassuré. »

« À la saint Urbain, la fleur au grain » ou « Gelée le soir de saint Urbain, anéantit fruits, pain, vin. »

« Erbinet (ou Urbinet), le pire de tous quand il s’y met, car il casse le robinet"

« S’il pleut à la Saint Urbain, c’est quarante jours de pluie en chemin. »

« Mamert, Pancrace, Servais sont les trois saints de Glace, mais Saint-Urbain les tient tous dans sa main. »

Pas exactement si l’on tient compte du calcul des historiens :

Pour des raisons de décalage de calendrier : cette légende remontant probablement au début du deuxième millénaire, voire à la fin du premier, il faut compter quelques jours en moins pour que les 10, 11 et 12 mai correspondent aux environs de l’an 1000.


Pas vraiment si l’on en croit les explications et observations des météorologistes :


"Le mois de mai correspond, dans les latitudes moyennes de l’hémisphère nord, à la fin de la rapide circulation de systèmes météorologiques d’hiver. Le passage de fronts froids, amenant de l’air du nord, se produit donc encore de temps à autre. Quand le ciel se dégage ensuite sous un anticyclone, la perte de chaleur est encore importante, surtout la nuit.

Il est donc normal d’avoir des périodes froides à cette époque même si la tendance des températures est à la hausse.

D’ailleurs, les archives de Météo-France sur soixante-dix ans (1939-2009) montrent que ce phénomène ne s’est déroulé que quatre fois."

"Cette mini-vague de froid annuelle semble se produire un mois à l’avance par rapport au milieu du siècle précédent"

A vous de voir si vous souhaitez attendre encore un peu pour les tomates, poivrons, courges, et tout ce petit monde qui craint le froid...

La terre est humide, le soleil revient, la météo à 12 jours annonce des températures douces... qui se laissera tenter le premier ?

Voir en ligne : Article de wikipedia d’où sont extraites les citations

P.-S.

Plutôt que les saints de glace, craignons les promoteurs rapaces.

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.