Accueil du site > Passions de jardiniers > Autres jardins locaux > QUARTIER LIBRE DES LENTILLÈRES EN FÊTE !

lundi 14 octobre 2013

QUARTIER LIBRE DES LENTILLÈRES EN FÊTE !

Ateliers - Jeux - Concerts - Théâtre - Visites...
Les 18, 19 et 20 octobre, 39-45, rue Philippe Guignard à Dijon

Les maraîchers des Lentillères nous invitent :

"Avant que la léthargie hivernale ne s’empare des jardins, venez faire la
fête au Quartier des Lentillères !

Alors qu’au Potager Collectif, les jardiniers s’acheminent vers la fin
de la quatrième saison de jardinage et d’apiculture, le nombre de petits
potagers ne cesse d’augmenter et le marché des Lentillères ne désemplit
pas. Entre chantiers, concerts, barbecues, assemblées générales du
quartier... la vie de la friche poursuit son cours et s’enrichit
toujours plus.

Face à cette dynamique de réappropriation collective de la ville et de
la production, la mairie soutient mordicus son projet d’écoquartier
aseptisé, dont l’opération immobilière engrangera 37 millions d’euros de
bénéfices pour la ville [1]. Dur de cracher sur cette manne d’argent qui
s’inscrit dans la logique de marchandisation de la ville prônée à tout
va par les décideurs, où la croissance, l’attractivité et la rentabilité
de la cité priment toujours sur la convivialité.

Qu’on se le dise, nous ne nous laisserons pas imposer cette logique
marchande et ne nous laisserons pas dicter notre façon d’habiter et de
vivre dans notre quartier par les urbanistes. Cet hiver et pour l’année
à venir, amplifions la résistance !

En attendant, pour découvrir le quartier, et pourquoi pas rejoindre la
dynamique d’occupation, rendez-vous pour ces 3 jours de fête ! Au
programme théâtre, concerts, pizzas et frites, jeux, ateliers divers,
jardinage... mais aussi des discussions, une retrospective en photos de
3 ans d’agitation potagère et des visites du quartier. Venez nombreux et
nombreuses !

### PROGRAMME :

VENDREDI 18 OCTOBRE :

Soirée à prix libre, à la Grange Rose.

  • 19h - Courts métrages
  • 19h30 - POSE TON GUN - Acte 1
    Épopée théâtrale des temps modernes risquée et dangereuse en 2 actes par le Projet D.
  • 20h - APÉRO et PIZZAS !
  • 21h00 - OPÉRAS et OPÉRETTES populaires par la troupe lyrique de Côte d’Or
  • 22h30 - POSE TON GUN - Acte 2
  • 23h - Jane & Francky, par la Compagnie Rosebonbon.
    Farce grotesque par la Cie Rosebonbon. Le manque de dialogue dans un
    couple peut mener à de terribles extrémités...

SAMEDI 19 OCTOBRE :

  • À partir de 14 h et toute l’après midi, sur la friche :

Visites guidées du quartier des Lentillères ;
Chantier épandage de fumier au Pot’Col’Le ;
Fabrication de torches norvégiennes pour éclairer la soirée ;
Atelier dessin : laissez votre génie du lieu s’exprimer. Le matos sera
fourni mais libre à toi de ramener ta palette et tes pinceaux !

  • 18h - Rétrospective de 3 ans de luttes sur la friche !
    Retour en photos sur 3 ans d’occupation potagère, du Pot’Col’Le au
    Quartier des Lentillères !
  • Et dès 20h, soirée CONCERTS et FRITES !

Clara Clara (trio rock noisy, clavier basse batterie) ;
Brice et sa pute (Duo cabaret punk. C’est brut, trash et décalé) ;
Flamenco Flamenkuche (Compas, chaleur andalouse et choucroute garnie) ;
Tagrawla (Chasons kabyles de résistance à la colonisation)

  • Suivi par DJ SeBOUMSeBIEN, déflagration potagère du Pot’Co’le !

DIMANCHE 20 OCTOBRE

  • À partir de 14 h visites guidées du quartier des Lentillères
  • 15h - Chasse au trésor sur la friche, pour petits et grands."

SE RENDRE SUR PLACE, INFOS, CONTACT...

QUARTIER DES LENTILLÈRES :
39-45 rue Philippe Guignard à Dijon

La Grange Rose se situe au 45, rue Philippe Guignard.

Depuis le centre ville : ligne 12 arrêt ’Salengro’ / avec la ligne corol _ : arrêt ’Collège des Lentillères’ à côté du rond point et du collège des
Lentillères (de l’autre côté de la voie ferrée)

Voir en ligne : Voir également :

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.