Accueil du site > Passions de jardiniers > Autres jardins locaux > Le troc plantes de Couchey, c’était samedi 3 mai 2014.

dimanche 4 mai 2014

Le troc plantes de Couchey, c’était samedi 3 mai 2014.

Rencontres sympas entre jardiniers de Marsannay , de Couchey, de Gevrey , petit café et livres à l’appui, tous se passionnent pour des petites plantes oubliées dans les jardins... .

Le troc vert de Marsannay s’est déroulé dimanche dernier. Il nous a donné l’envie de continuer de troquer, surtout pour les belles rencontres et discussions que le troc rend possible.

Le troc vert nous semble une expérience nécessaire pour nous aider à exprimer ce que nous savons intuitivement : tout ce qui vit et pousse sur la terre ne se vend pas, c’est un patrimoine commun qui s’échange au milieu des paroles et des sourires.

Le rapport marchand n’existant plus dans un troc, c’est en effet le champ libre et ouvert pour partager la même complicité pour tout ce qui pousse et vit dans les jardins et potagers, et dans la confiance, échanger simplement des idées, des expériences, avec des personnes parfois jusqu’alors inconnues.

Yaël Andoven

P.-S.

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.