Accueil du site > Arts et vie en Saint-Urbain > De la particularité de Saint Urbain > Que pouvons-nous faire, nous, jardiniers pour protéger les oiseaux (...)

lundi 24 novembre 2014

Que pouvons-nous faire, nous, jardiniers pour protéger les oiseaux ?


Nous avons interrogé Luc Strenna notre référent LPO. Voici ses conseils :

"Conseils au jardinier

Impérativement
Aucun pesticide, laisser le maximum de surface enherbée
Aucun bêchage profond

Pour les arbres, privilégier les essences locales, tailler a minima

Si la surface et la disposition des lieux le permettent, intégrer une haie, même très petite (à tailler en fonction impératifs de culture). Il est possible de se regrouper pour que chacun abandonne le moins possible de surface ? Choisir des essences locales et à système racinaire pas trop envahissant.

Eventuellement quelques plantes à graines (tournesol, millet) et un peu d’eau accessible compléteront le tout."

Luc Strenna

P.-S.

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.