Accueil du site > Vie de l’association > Recettes et trucs > Le cru et le cuit ! > Cucurbitophiles > Petite sucrée et blue ballet

dimanche 9 août 2015

Petite sucrée et blue ballet

Bonsoir

Si vous avez été sages, 2 histoires de courges avant d’aller vous coucher : Petite sucrée (small sugar) et Blue Ballet.

Eteignez avant minuit car il y a des objets qui se transforment en citrouilles passés les 12 coups !

Gros dodo.

Cécile

PETITE SUCREE (Cucurbita pepo)

Autres noms : small sugar, new England pie citrouille, early sugar pie, Boston pie,sweet sucre, potiron de Tourinnes.

Origine : Mexique. Sud des Etats Unis. Variété américaine très ancienne (1800).

C’est une plante coureuse avec de nombreuses tiges atteignant 3 mètres. (Croissance : 90 à 120 jours). Elle est sensible à l’oïdium.

La plante est très productive : 6 à12 fruits par pied, de 2 à 4kg. Les fruits sont en forme de boule presque parfaite, de 20 à 25cm par 18 cm environ.

Les côtes longitudinales sont peu prononcées. L’épiderme lisse devient orange à maturité.

La chair, jaune orange, est épaisse, douce, ferme à grain fin. Comme son nom l’indique, elle est sucrée.

On la consomme cuite : gâteaux, tartes, potage, purée, confitures….. Elle est très populaire aux USA pour la confection de tartes sucrées.

On la récolte en octobre. Elle se conserve bien, de 3 à 6 mois.

On l’utilise également en décoration : elle peut être sculptée.


BLUE BALLET (Cucurbita Maxima)

Origine : Amérique du Sud.

C’est une plante coureuse avec des tiges fines de 3 mètres. C’est une réduction d’Hubbard bleu. (Croissance : entre 100 à 120 jours).

On compte de 2 à 4 fruits par pied. Les fruits ont une forme de toupie de 15 à 20cm de diamètre avec un ombilic protubérant comme chez toutes les Hubbards. Leur poids varie entre 2 et 3 Kg.

L’épiderme lisse est de couleur bleu gris. Il est « coriace ». On peut le cuire avec la peau et récupérer la chair ensuite.

La chair orange vif est ferme, fibreuse, peu épaisse et de saveur sucrée. Elle a un goût prononcé de châtaigne.

On peut consommer les fruits crus : râpé, rémoulade, vinaigrette….

On peut les déguster cuits : gratin, purée, risotto, Parmentier de canard, gnocchi, cake, pâtes de fruits…..

La récolte à maturité se fait le plus tard possible fin octobre. Cueillis à maturité ils se conservent de 3 à 8 mois.

« Bon rapport qualité prix » : variété de petite taille, longue conservation et qualité gustative excellente.

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.