Accueil du site > Vie de l’association > Recettes et trucs > Le cru et le cuit ! > Cucurbitophiles > Les deux nouvelles : swan white et sucrine du Berry

dimanche 9 août 2015

Les deux nouvelles : swan white et sucrine du Berry

....Enfin la suite...

Il faut bien vous "tenir en haleine".

Voici les deux nouvelles : swan white acorn et sucrine du Berry.

Au prochain épisode je vous dévoilerai la découverte d’un endroit qui parait surprenant : suspens....

A bientôt.

SWAN WHITE ACORN (Cucurbita pepo)

Autres noms : Courge Reine de la Table.

Origine : Mexique et sud-est des Etats Unis.

C’est une plante à moitié buissonnante : les nombreuses tiges fines s’allongent sur moins de 2 mètres. (Croissance : entre 90 et 120 jours).
On compte 4 à 6 fruits par pied, de 500 g à 1 Kg, de 12 à 15 cm de diamètre et 12 à 15 cm de long. Les fruits sont blancs de forme ovoïde et pointée vers le bas, reconnaissables par leurs arêtes longitudinales ; ils sont en forme de glands.

L’épiderme, assez dur, est de couleur blanc crème virant au jaune à maturité.
La chair jaune clair, tendre, fine, sucrée, parfumée, a un goût de noisette fraîche.

On peut consommer les fruits crus à condition de les cueillir jeunes : crus, râpés, en vinaigrette…

A maturité on peut les utiliser de différentes façons : potage, braisés, en purée , flans, au four, à la poêle….

Conservation excellente (si cueillis à maturité) : 4 à 8 mois.


SUCRINE DU BERRY (Cucurbita moschata)

Autres noms : sucrette du Berry, sweet Berry, courge portemanteau hâtive, carabacette.

Origine : Mexique et Amérique centrale. Vieille variété française.

C’est une plante coureuse avec des tiges rampantes de 3 mètres.
(Croissance : 110 à 130 jours)

On compte 5 à 8 fruits par pied, de 1 à 3 kg. Ils sont en forme de poire de 15 à 24cm de long sur 12 à 15 cm de diamètre sur la partie la plus renflée (qui contient les graines.)

L’épiderme, lisse et tendre, est de couleur vert foncé, s’éclaircissant pour passer du jaune paille au beige cuivré à maturité.

La chair, de couleur orange vif, est fine et dense, douce et légèrement musquée. Elle possède une saveur discrète avec un parfum proche du melon d’Espagne. Elle se marie bien avec des fruits (pommes, poires) et des épices (vanille ou cannelle).

On peut l’utiliser dans des recettes salées ou sucrées. Elle entre dans la confection du citrouillat berrichon : tourte à déguster aussi bien en entrée qu’en dessert.

On l’utilise plutôt cuite : Potage (utilisée seule : potage velouté excellent qui plait « aux enfants »car très sucré), soufflés, à la poêle, en flan, cake, pâtes de fruits, pain perdu……surtout confitures.

Cueillies à maturité, elles se conservent 4 à 8 mois.

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.