Accueil du site > Vie de l’association > Au verger de la Côte > Le Verger de la Côte > Fin juillet : premier rempotage

jeudi 28 juillet 2011

Fin juillet : premier rempotage

Une manipulation délicate avant la mise en pépinière.
Après 10 mois de soins attentifs, les premiers plants atteignent une taille suffisante...

JPEG
Après la récolte des noyaux, répertoriés, leur conditionnement avant la stratification en cave puis la germination en extérieur, les scions nouveaux quittent leurs bacs de germination pour être placés dans des godets forestiers de transplantation. Ils y resteront jusqu’en septembre. Ensuite ils seront placés dans la pépinière n°1 En St Urbain.
Les essais de cette année probatoire nous amènent à éliminer un certain nombre de techniques de conservation et de stratification.
12 07 2011
90 plants vont quitter leurs bacs de germination pour continuer leur croissance dans des godets entreposés dans un clos du village.

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.