Accueil du site > Arts et vie en Saint-Urbain > Arts en St Urbain > Rêveries du poète > En ce temps d’hiver

jeudi 1er décembre 2011

En ce temps d’hiver


Saint-Urbain, un cœur qui bat, des arbres qui dansent, des eaux qui circulent

En ce temps d’hiver à ses débuts, je me suis pris à imaginer un Saint Urbain printanier.

Le paysage des arbres qui font comme une haie vers le grand noyer

S’est mis à vivre pour lui-même et à rêver dans ma pensée.

Il se transforma peu à peu en une carte géographique

D’un univers traversé d’eaux fluviales et océaniques frisant une terre aride et ocre.

Chaque tronc et chaque branche évoluait comme un cours d’eau enrichi de multiples affluents

Qui bientôt devinrent comme les bronchioles d’un poumon aspirant de l’air bleu et doux

Ou encore comme le sang qui remonte au cœur pour fuir l’asphyxie

L’’ombre des pommiers se transformait en nuages tandis qu’un timide soleil éclairait les frondaisons.

Dans ce monde sans logique, mon esprit errait, cherchant le sens de ces images.

Saint-Urbain, un cœur qui bat, des arbres qui dansent, des eaux qui circulent,

La vie qui cherche à couler dans nos veines… Qui a dit « veine » ?

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.