Accueil du site > Arts et vie en Saint-Urbain > Arts en St Urbain > Rêveries du poète > Insolite et poésie à portée d’objectif

jeudi 21 mars 2013

"Accroche-toi bien mon vieux Saint Urbain !"

Insolite et poésie à portée d’objectif

Les songes de Merlin

Ici Merlin, je viens d’apprendre de nouvelles techniques modernes de photographie et je voudrais vous montrer la magie insolite du Saint Urbain que vous aimez ! Toutes ces images ont été prises en Saint Urbain et chacune recèle une énigme. Non, nous ne sommes pas à Fort Boyard mais tout simplement dans un jardin où ça grouille de vie, de mystère et de rêves.

Sciure de bois et chiendent

Harmonie de lignes courbes

Et lumière d’ocre

Pour une herbe en hiver

A la flèche oblique et verte

En quête d’un pâle rayon solaire

JPEG

Il est comme un oiseau pétrifié sur l’arbre mort

Est-ce pour inviter à conjurer le sort ?

Le ciel est si calme

Les arbres si roux

La "montagne" si simple

Si simple, de protéger

Si évident, de partager

Si urgent, de respecter.

Les arbres aussi se mirent

Dans les cabanes de jardinier

Jeux savants de formes géométriques

Où le paysage et le miroir complices

Accrochent une lumière vive

Sur fond de gris cendré et de brun délavé

Encablure : "systèmes d’amarrage des navires en mer"

Accroche-toi bien à la lumière mon vieux St Urbain

Va-t-on sacrifier tes quelques encablures

Aux rois du béton et à la cupidité de quelques uns ?

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.